Les baskets Veja

Certains sont sans cuir. D'autres utilisent des bouteilles en plastique recyclées. Beaucoup ont des semelles en caoutchouc sauvage amazonien. Les baskets Veja pourraient-elles être les chaussures les plus durables au monde ?

Les fondateurs de la marque de mode française, Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion, l'espèrent bien. Les deux amis d'enfance ont visité des usines de confection de vêtements et de produits alimentaires en Amérique du Sud, en Asie et en Australie alors qu'ils dirigeaient un groupe à but non lucratif - et ont été consternés par ce qu'ils avaient vu.

"Nous avons réalisé que nous ne savions pas comment les produits étaient fabriqués et que, si nous le savions, nous consommerions différemment", a déclaré Kopp. En 2005, ils fondent Veja en France, avec pour mission de fabriquer des baskets avec les matériaux les plus écologiques et les fournisseurs les plus éthiques qui soient.

Aujourd'hui, Veja fournit ses chaussures à 1 800 détaillants dans 45 pays. La société affirme avoir vendu 550 000 paires l'an dernier, générant un chiffre d'affaires de 21 millions de dollars.

Veja

Repenser la basket

Repenser un produit populaire Kopp et Morillion, tous deux âgés de 40 ans, n'ont pas commencé à la mode. Ils ont travaillé dans la finance à Washington et à New York jusqu'en 2002, année où ils ont changé de poste.

 Ils ont fondé une organisation à but non lucratif qui a étudié les politiques de responsabilité sociale des entreprises dans le monde entier, puis ont lancé Veja trois ans plus tard. Veja signifie "look" en portugais, la langue officielle du Brésil, où Kopp et Morillion se procurent leurs matériaux.

L'idée derrière la marque est de "repenser la création d'un produit populaire", a déclaré Kopp. Les deux hommes ont chacun investi environ 8 000 dollars et ont contracté un petit emprunt pour lancer Veja. Ils ont commencé à acheter du caoutchouc sauvage à des récupérateurs de caoutchouc en Amazonie, même si cela coûtait plus cher que les matériaux synthétiques.

Des baskets écologiques

"Cela aide de lutter contre la déforestation, car ils préfèrent travailler pour nous que de couper des arbres pour élever du bétail", a-t-il déclaré. Les partenaires commerciaux ont également décidé d'utiliser un coton écologique dont la culture enrichit le sol au lieu de l'endommager de produits chimiques. Mais leur action la plus frappante a été d’inventer le «maillage de bouteille» imperméable utilisé pour fabriquer la partie supérieure de certains de leurs modèles de baskets.

Selon l'entreprise, il faut trois bouteilles en plastique recyclé pour fabriquer une paire de chaussures. Les bouteilles sont collectées dans les rues de Rio de Janeiro et de Sao Paulo, puis envoyées dans une usine où elles sont broyées en flocons et transformées en fibres. Rien de tout cela n'est bon marché. Selon l'entreprise, fabriquer des baskets Veja coûte entre cinq et sept fois plus cher qu'une paire de baskets classique.

Source

Traduit de l'anglais Source